Avant de sanctionner une entreprise pour des manquements à ses obligations en matière de respect de la vie privée et de protection des données personnelles, la Cnil peut prononcer une mise en demeure. L’entreprise visée bénéficie dès lors d’un délai pour se mettre en conformité. Une mise en demeure ne présage normalement pas de sanctions. Ainsi, la Cnil a, au cours de l’année 2018, levé à plusieurs reprises les mises en demeure adressées à différentes sociétés après que celles-ci aient…